Bonjour, je m’appelle Josée Anglehart

Dernière mise à jour : juil. 7

Bonjour, je m’appelle Josée Anglehart et je suis adjointe administrative. J’ai 39 ans et je pratique la photographie depuis 25 ans. J’aime la photographie depuis que je suis petite. À l’époque, j’adorais consulter les albums de famille afin de connaître les histoires que les images racontaient. Le temps que je consacre aujourd’hui à la photographie me permet de créer et de vivre totalement dans le moment présent.


Je suis membre du Club photo Sorel-Tracy depuis 18 mois. Le Club me permet de me découvrir en tant que photographe et de profiter de toutes les connaissances qui y sont partagées. Au départ, je participais seulement aux conférences et aux ateliers du mercredi soir. Maintenant, j’aime particulièrement les cafés du samedi. Les photographes plus expérimentés y partagent des notions, des astuces et des conseils photographiques avisés avec nous. C’est aussi à travers ces cafés qu’on peut se lier d’amitié avec les autres membres du Club. C’est ma deuxième participation à l’exposition de photographies grand format.



L’histoire derrière ma photographie, Un pour tous! Tous pour un! :


La photo que j’expose a été prise le 31 décembre 2019 avec un appareil Nikon D5100. Il est souvent difficile de prendre des enfants en photo, surtout les miens! Ils sont toujours en mouvement, ce qui ne facilite pas la mise au point! Je suis donc particulièrement fière de cette photo pour plusieurs raisons : j’ai été capable de capter le moment tel quel; j’ai pu figer dans le temps, le jeu que mes enfants animaient, et la neige qui tombait. C’est un portrait familial atypique qui représente bien notre réalité. Une photo qui me remémore la force et le bonheur d’être TOUS ensemble. Un pour tous, tous pour un!


Cette photo m’inspire le JEU, L’ESPOIR ET LE BONHEUR.

On peut y voir mes trois enfants qui jouent dans la neige en inventant leur histoire au fur et à mesure : LE JEU.


On voit également mon fils (autiste), juché en haut de l’arbre, qui me rappelle qu’il ne faut pas se soucier de ce que les autres pensent ou disent; qu’il faut, avant tout, faire ce que l’on aime : L’ESPOIR que, malgré l’autisme, mes enfants ont tout ce qu’il faut pour réussir dans la vie.


Et pour terminer, on aperçoit le sourire très communicateur de ma fille : LE BONHEUR.

Voilà donc une photo familiale significative pour moi, autant pour le souvenir qu’elle me remémore, que pour l’époque d’avant la covid-19 qu’elle représente. C’est une photo qui illustre la beauté de l’hiver, la beauté de l’enfance, la force d’une fratrie et l’autisme dans toute sa splendeur. Une photo de famille atypique qui me réconforte le cœur à tout coup!


(Deux de mes enfants, figurant sur la photo, ont un diagnostic d’autisme.)

22 vues

Posts récents

Voir tout

En collaboration avec

MC bas de page.png