Bonjour, je m’appelle Nicole Mongeon-Cardin

Dernière mise à jour : juil. 7

Bonjour, je m’appelle Nicole Mongeon-Cardin et je suis artiste en arts visuels. Je pratique la peinture abstraite (www.nmongeoncardin.ca). La photo est aussi une passion qui m’habite, mais en tant qu’amatrice. Je suis motivée par ma créativité, mon inspiration et mon envie de garder une trace du temps. J’aime relever le défi de la représentation du réel, tout en essayant de donner du sens à la photo. Ce médium me permet de m’exprimer et de partager mes pensées.


Mes sujets en photo sont variés : voyages, famille, nature, compositions artistiques. J’explore différentes avenues que le sujet de la photo m’inspire. Gros plans, exploitation de la lumière, diffusion atmosphérique, contrastes de couleurs, arrangements des éléments visuels harmonieux : je m’intéresse à tout!


Je suis membre du Club photo Sorel-Tracy depuis deux ans. Le Club m’apporte des connaissances théoriques et pratiques grâce aux conférences données par des professionnels. Il m’a permis d’apprendre la maîtrise du rythme photographique. Je participe à l’exposition de photographies grand format depuis 2 ans.

L’histoire derrière ma photographie, Un regard à travers l'objectif :

La photographie que j’expose cette année n’a pas été prise nécessairement pour cette exposition. Elle a été prise dans un champ, à Sainte-Anne-de-Sorel, le 12 mars 2021. Cette photo a été prise avec mon cellulaire Apple ProMax 12.


Un tuyau de ciment laissé au hasard a piqué ma curiosité. J’y suis allée plusieurs fois, et ce, à différentes heures du jour. J’ai « focussé » sur la composition de la photo. Ce fut un des plaisirs de l’hiver! Cette photo est une étude sur la composition. J’ai voulu situer le spectateur dans le tuyau, pour qu’il voie le paysage tel que je le voyais. Le cercle au premier plan laisse voir la texture poreuse du ciment et de la neige. Il permet aussi d’établir un contraste entre les couleurs chaudes et froides, ainsi qu’entre l’avant et l’arrière-plan. Il met finalement en valeur la splendeur du paysage d’hiver.


C’est pendant de longues marches à travers les champs et les bois, au moment de la pandémie, que j’ai pris cette photo. Accompagnée de membres de ma famille et du chien familial, j’ai joint mon activité créative à mes sorties en plein air. Cette image sera donc toujours liée au souvenir de ces promenades : couleur bleutée du ciel, blancheur des champs, prise de conscience de l’aspect spatial qui nous entoure.

« Les masses d’air contiennent généralement plus d’humidité et de polluants en été, ce qui forme un voile blanc dans le ciel. L’hiver, l’air sec freine la formation de ce dôme et le ciel nous apparaît alors plus bleu ».

Ce fut un des plaisirs de l’hiver d’explorer la nature dans toute sa splendeur.

15 vues

Posts récents

Voir tout

En collaboration avec

MC bas de page.png